24 février 2008

Dialogue privé

Jean-Pierre Raffarin est devenu célèbre pour ses phrases idiotes. Interrogé sur le "casse-toi pauvre con" de Zyva Sarkozy, il a pondu cette perle :  "C'est un dialogue privé, d'homme à homme, c'est un dialogue volé. Cette vidéo ne me semble pas être un fait politique". Ne rions pas. C'est vrai, même en visite officielle, entouré de ses gardes du corps, au milieu d'une foule de milliers de personnes se pressant contre lui, sous les micros et les caméras et en compagnie d'un de ses ministres, le président de... [Lire la suite]
Posté par lecacophone à 21:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 février 2008

Tête à claque

Tout foire. Simone Veil juge la dernière idée présidentielle : faire porter à chaque écolier de CM2 la mémoire d'un enfant assassiné en déportation est "insoutenable et injuste". Encore un coup d'éclat qui se termine en claque. Nicolas Sarkozy comprendra-t-il enfin qu'improviser sans réfléchir, décider avant de questionner, annoncer avant d'écouter, ne lui réussi pas. Pas sûr. Bling Bling persiste et resigne : "On ne traumatise pas les enfants en leur faisant ce cadeau de la mémoire d'un pays". Tu parles d'un... [Lire la suite]
Posté par lecacophone à 21:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2008

Le Règne Fou

L'affaire de Neuilly serait burlesque si elle n'était à ce point sordide. On y retrouve les ingrédients vénéneux qui ont fait l'ascension de l'homme Sarkosy : traitrise, violence et brutalité, manipulation, hyper égocentrisme, et cette implacable absence de scrupules. Mais cette fois c'est l'échec. Lâché par les français, Furieux Président l'est aussi par ses électeurs. Ses huit mois de présidence sont entrés dans l'histoire comme huit mois outrageux d'hystériques débordements. L'aberrant règne d'un Ubu inquiétant. •••
Posté par lecacophone à 18:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 février 2008

Panique à l'Elysée

Il ne fait pas bon mal servir le petit homme fort. Martinon David paye trés cher de n'avoir su plaire aux électeurs de Neuilly. Sacrifié. Cela aurait pu se faire avec ménagement, les politiques étant passé maître dans l'art de sauver les apparences. La blessure de l'humiliation aurait été un peu adoucie par quelques mots amicaux du Président. Ou par un peu de discrétion. Mais non, ce n'est pas dans le style Sarkozy. David est laché, Martinon lynché. En public. C'est au fils Jean Sarkozy que revient le plaisir de jeter la première... [Lire la suite]
Posté par lecacophone à 22:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 février 2008

Martinon non non

Allez ouste ! Pour éviter le camouflet d'une défaite, National Président aurait demandé à David Martinon de renoncer à sa candidature à la mairie de Neuilly. Un sondage confidentiel lui ayant confirmé que son porte parole est en queue de peloton dans le fief présidentiel, Nicolas Sarkozy abandonne le combat avant qu'il n'ait eu lieu. C'est intéressant. L'apôtre du courage politique, The President, notre Superhéros filant aux abris au premier coup de semonce !   Car Nicolas Sarkozy n'aime que les batailles gagnantes.... [Lire la suite]
Posté par lecacophone à 15:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 février 2008

France : prison à vie sans procès

En France, désormais, on peut emprisonner une personne non plus pour un acte qu'elle a commis mais pour un acte qu'elle serait susceptible, éventuellement, de commettre à l'avenir. On peut l''incarcérer, dès sa sortie de prison, sans procès. On peut emprisonner cette personne pour une durée d'un an reconductible indéfiniment. Autrement dit la France vient de recréer l'internement à vie sans procès. Le projet de loi de Rachida Dati ne concernait que les délits sexuels sur mineurs. Soit quelques dizaines de pédophiles. A l'Assemblée,... [Lire la suite]
Posté par lecacophone à 13:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]