12 février 2008

Le Règne Fou

L'affaire de Neuilly serait burlesque si elle n'était à ce point sordide. On y retrouve les ingrédients vénéneux qui ont fait l'ascension de l'homme Sarkosy : traitrise, violence et brutalité, manipulation, hyper égocentrisme, et cette implacable absence de scrupules. Mais cette fois c'est l'échec. Lâché par les français, Furieux Président l'est aussi par ses électeurs. Ses huit mois de présidence sont entrés dans l'histoire comme huit mois outrageux d'hystériques débordements. L'aberrant règne d'un Ubu inquiétant.
•••

Posté par lecacophone à 18:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Le Règne Fou

    Le ton monte !

    Posté par Jezabel, 13 février 2008 à 13:32 | | Répondre
Nouveau commentaire